Que ramener du Pays Basque pour les gourmands ?

Des souvenirs à croquer…

Que ramener du Pays Basque pour que vos vacances vous profitent encore après votre départ ? Plusieurs options s’offrent à vous. Et dans le domaine culinaire, les nombreux produits du terroir basque ne vous décevront pas. Oui, c’est sûr que ce genre de souvenirs dure beaucoup moins longtemps, mais votre mémoire gustative, elle, vous repassera le film de votre dégustation pendant un bon moment, croyez-moi !

Après, vous pouvez toujours exposer chez vous les étiquettes d’emballage de ces mets d’exception, à vous de voir… Passons donc en revue tout ce qui vous régalera et que vous pourriez ramener du Pays Basque.


5. Du Jambon de Bayonne évidemment !

Commençons notre repas par une dégustation du bon jambon de Bayonne. Cela fait de nombreux siècles que les conditions sont réunies pour faire du Pays Basque et du Béarn une région à jambon. Car en effet, il y avait des porcs en abondance, du sel à Salies-de-Béarn pour le conserver et un climat favorable pour son séchage. Des techniques affinées par le temps confèrent au jambon de Bayonne une incroyable qualité. Vous vous demandiez que ramener du Pays Basque ? Alors je crois que vous avez la réponse…

Que ramener du Pays Basque

Et il fallait bien compter sur la position stratégique de Bayonne pour promouvoir ce produit du Sud Ouest. Bien qu’aucun jambon n’ait été fabriqué dans la ville, celle-ci les recevait de l’intérieur des terres par l’Adour. Ensuite, elle se chargeait de l’exporter grâce à son port. La renommée du jambon de Bayonne était assurée !

À ne pas manquer :


6. Du piment d’Espelette

Évidemment ! Le piment d’Espelette. Comment aller au Pays Basque sans ramener du piment ou un chocolat au piment d’Espelette. Cette épice pourtant originaire des Amériques est la seule à bénéficier d’une Appellation d’Origine Contrôlée. Très agréable, elle se marie très bien avec les plats salés, mais aussi sucrés. Vous pourrez ainsi la déguster à votre convenance, fraîche, séchée ou en poudre.

que ramener du Pays Basque

Un peu d’histoire…

L’un des marins Espagnols de Christophe Colomb aurait introduit le piment au Pays Basque. Ce qui est sûr, c’est que le premier plant est semé en 1650 à Espelette. Grâce au climat, la plante s’adapte bien et sa culture se répand rapidement dans la région.

Le poivre étant une denrée chère, les femmes le remplacent volontiers par du piment. Il sera utilisé pour assaisonner les plats bien sûr, mais également pour conserver la viande. Ainsi, les jambons du Pays Basque sont traditionnellement recouverts de piment avant le séchage. Durant votre périple au Pays Basque, vous pourrez aussi en voir sécher aux façades de certaines maisons, pendu à des cordes.

Que ramener du Pays Basque piments

Quelques adresses :

  • Le Syndicat du Piment d’Espelette, 25 Merkatu Plaza, à Espelette (64250)
  • La Maison du Piment, 96 rue des Artisans à Ustaritz (64480)
  • Bipia, Quartier Errepira à Larressor (64480)

 


7. Du fromage oui, mais de l’Ossau Iraty

C’est avec délices que nous continuons notre repas basque en dégustant de l’Ossau-Iraty ! Ce fromage AOP de brebis de races locales est le résultat du savoir-faire du fond des âges de ces bergers. En fait, le Pays Basque et le Béarn constituent une terre de brebis depuis toujours.

Que ramener du Pays Basque fromage
Jean Michel Etchecolonea, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

L’Ossau-Iraty est un fromage à pâte pressée non cuite. Il peut être affiné en 2 mois et demi, 12 mois ou plus. Cette dernière étape est la plus délicate car elle requiert de la part de l’affineur une surveillance constante. Celui-ci contrôle notamment le taux d’humidité et la température. Ainsi, le fromage peut mûrir en ayant développé tous ses arômes et son potentiel gustatif.

Pour trouver où se procurer de l’Ossau-Iraty :

  • Rendez vous sur le site Ossau-Iraty pour en savoir plus sur ce fromage AOP. Cliquez sur ce lien pour trouver un crémier au plus près de chez vous.

 


8. Un bon vin pour rehausser le repas…

Au nombre des valeurs sûres à déguster (avec modération bien entendu), vous trouverez le vin d’Irouléguy. Et ce n’est pas parce que le vignoble d’Irouléguy est le plus petit de France et d’Europe qu’il est gustativement en bas du classement !

Ce sont les moines de l’abbaye de Roncevaux qui plantèrent des vignes autour de leur prieuré d’Irouléguy au XIIème siècle. Ce petit village situé non loin de Saint-Jean-Pied-de-Port était sur la route de Saint-Jacques-de Compostelle. Les moines fournissaient ainsi du vin aux pèlerins ainsi qu’à leur abbaye, Roncevaux n’étant situé qu’à quelques dizaines de kilomètres. Le vignoble d’Irouléguy se développa particulièrement au XVIème siècle.

Après la première Guerre mondiale, la réputation du vin resta intacte, bien que la production ait connu une période de déclin. Mais c’était sans compter avec la ténacité et l’endurance toutes basques des viticulteurs locaux.

 Le renouveau du vignoble d’Irouléguy fut amorcé dans les années 40-50. De plus, comme une consécration, les vins d’Irouléguy accédèrent à l’AOC, en octobre 1970. Ces vins se déclinent en rouge, rosé et blanc selon ce que vous préférez.

Que ramener du Pays Basque vin

Des adresses…

  • La Cave d’Irouléguy, Route de Saint-Jean-Pied-de-Port, 64430 Saint-Etienne-de-Baïgorry

Vous trouverez où se procurer ces vins sur le site : cave-irouleguy.com


9. Pour le dessert, du gâteau basque, quelle question !

Pour le dessert, le gâteau basque est un incontournable… Il peut être garni de confiture de cerise noire, ou plus traditionnellement de crème pâtissière. C’est ce qu’il faut déguster au Pays Basque ! Et il y en a vraiment pour tous les palais.

Le gâteau basque à la crème pâtissière
Marianne Casamance, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

À ne pas manquer :

  • La maison Pereuil fondée en 1876, est l’une des références en la matière. Un savoir-faire de six générations. Vous les trouverez à Saint-Pée-sur-Nivelle (64310), le Bourg, Chemin Karrika.
  • Le musée du gâteau basque, dép.406 – Maison Haranea, quartier Lehenbiscay, 64310 SARE

10. Vous prendrez bien un petit chocolat… de Bayonne

Du chocolat à Bayonne ? Eh oui, saviez-vous que Bayonne fut très tôt une ville réputée pour son savoir-faire autour du chocolat ?

Que ramener du Pays Basque chocolatNous devons l’introduction du travail du chocolat aux juifs venus se réfugier à Bayonne à partir de 1615. Ils mettent notamment en place des ateliers de transformation des fèves de cacao. Ces artisans fabriquent des boissons chocolatées à base de cannelle, de vanille, de poivre ou de clou de girofle. La tradition chocolatière ainsi que son commerce se développent alors dans la ville. Bayonne va alors s’enrichir autour de ce savoir-faire si bien qu’entre le XVIIIème siècle et nos jours, la ville devient même la Cité du chocolat en France.

Aujourd’hui, de nombreuses maisons chocolatières font perdurer la transformation des fèves de cacao dans la région.  En bonbon, en boisson, en tablettes ou sous d’autres formes, le chocolat se décline de mille façons. Il subjugue ainsi les papilles des gourmets (et/ou des gourmands).

Où déguster du chocolat de Bayonne ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.