Glossaire militaire du Moyen-Âge

Le glossaire militaire du Moyen-Âge

La période du Moyen-Âge à été marquée par de nombreuse inventions militaire, mais aussi par l’emploi de termes très particulier, ainsi ce glossaire en explique quelques-uns.


Arbalète : Arc fixé sur un support en bois qui orientait le carreau tiré. La corde n’était pas bandée à la main mais à l’aide d’un levier qu’il fallait remonter après chaque tir.


Arc : Les arcs en bois d’if mesuraient environ 1.80 m de long.


Armure à plaques : Armure composée de plaques d’acier qui recouvraient entièrement le corps.


Assiéger : Encercler un fort, une ville ou un château ennemi avec son armée.


Bassinet : Sorte de casque avec visière en forme de museau.


Beffroi : Tour de siège employée au Moyen-Âge pour accéder au sommet des murailles. Certain beffroi pouvaient être pourvu d’un bélier (voir ce mot).


Bélier : Énorme madrier en bois, terminé par une tête en acier, utilisé pour défoncer les portes.


Carreau : Lourd projectile d’environ 38 cm de long, à pointe métallique et ailerons en cuir ou en bois, tiré à l’aide de l’arbalète.


Chevalerie : Code d’honneur propre à la noblesse féodale et à partir du XIIIème siècle, genre romanesque décrivant les exploits des chevaliers.


Chevalier : Guerrier à cheval. Les rois les seigneurs et les vassaux étaient des chevaliers. Cependant tous les hommes en armes n’étaient pas chevaliers.


Coiffe : Calotte ronde en cotte de mailles.


Cotte de mailles : Sorte d’armure faite d’anneaux de fer reliés les uns aux autres.


Croisades : Guerres menées à plusieurs reprises par les chrétiens contre les Sarrasins pour les chasser de Terre Sainte, au Moyen-Orient. Dans le Sud Ouest de la France la Croisade contre les Albigeois, débuta à partir de 1209 à l’appel du Pape pour lutter contre l’hérésie.


Destrier : Dans le langage de la chevalerie et des guerres du Moyen-Âge, cheval de bataille. Il s’agissait d’un cheval particulièrement puissant, entraîné à porter les chevaliers pour la guerre, les joutes et les tournois.

Destrier vient de « dextre » droite, car l’écuyer (voir ce mot) devait tenir et diriger son propre cheval ou une bête de somme de la main gauche tout en menant le destrier du chevalier de la main droite quand celui-ci ne le montait pas pour combattre. C’est une règle de la chevalerie.


Écu d’armes : À l’origine, blason peint sur le surcot (voir ce mot) et le bouclier d’un chevalier ; encore en usage pour les armes des villes.


Écuyer : Jeune garçon de famille noble d’au moins 14 ans, au service d’un chevalier.


Éperon : Pointe métallique fixée au talon du cavalier pour faire avancer le cheval plus vite. Les éperons étaient un signe de chevalerie.


Étrier : Anneau métallique suspendu à la selle du cheval, soutenant le pied du cavalier.


Féodalité : Organisation politique et sociale suivant laquelle les terres sont détenues en échange d’un serment de loyauté ou de services rendus.


Gantelet : Gant de protection utilisé à la chasse ou au combat.


Garnison : Ensemble des soldats de garde dans un château ou une forteresse.


Glossaire militaire Moyen Âge
Hallebardes des différents cantons suisses
Clément Bucco-Lechat, CC BY-SA 3.0,

Hallebarde : Lame acérée fixée au bout d’une hampe de bois, utilisée en hache ou en lance.via Wikimedia Commons


Haubert : Chemise de cotte de mailles à manche.


Lance : Arme d’assaut très longue utilisée par le chevalier dans les joutes et les combats.


Mangonneau : Type de catapulte géante utilisée pour lancer de gros projectiles.


Masse d’armes : Lourde massue en fer souvent renforcée de pointes ou de chaînes.


Mousquet : Arme à feu portative en usage dans l’infanterie aux XVIème et XVIIème siècles.


Pavoi : Grand bouclier de la taille d’un homme derrière lequel s’abritaient les archers au combat.


Sape : Création d’une galerie sous les murailles d’un château pour les faire s’écrouler.


Sentinelle : Soldat chargé de garder une porte ou un pont.


Siège : Ensemble des opérations d’une armée visant à attaquer un château ennemi.


Surcot : Tunique lâche portée par dessus l’armure.


Trébuchet : Machine de siège servant à lancer de très gros blocs de pierre contre les murs des murailles d’un château ennemi. Des cadavres, ou des prisonniers pouvaient aussi remplacer les pierres, servant ainsi à répandre des maladie ou la terreur.


Merci pour l’attention portée à ce glossaire militaire du Moyen-Âge.

Retour au menu →