Glossaire du Calcaire dans le Sud Ouest

Petit lexique du calcaire dans le Sud Ouest

Voici un petit dictionnaire de termes rattachés à au calcaire dans le Sud Ouest de la France. Vous en verrez sans doute l’utilité si vos pas vous mènent en ces lieux.


Aven : Cavité souterraine s’ouvrant sur l’extérieur par au moins un puits vertical. Un terme voisin plus général usité dans le Quercy : igue.


Cahuge : Voir Doline


Un cairn

Cairn : Entassement de petites pierres pour marquer l’emplacement d’un chemin sur les sentiers de randonnées.


Calcite : Carbonate de calcium cristallisé, on trouve couramment ce minéral dans les grottes et les avens de ces régions.


Capitelle : Une capitelle est une cabane en pierre sèche, c’est-à-dire sans mortier, servant autrefois d’abri temporaire à de petits propriétaires, à leurs outils et à leurs produits agricoles dans les anciennes garrigues du Languedoc.

Capitelle sur le sentier du Coucou à Calvisson (Gard)
Collectif des Garrigues, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Caselle : Terme courant dans le Quercy et sur certains autres causses : cabane en pierre sèche souvent de petite taille qui servait autrefois d’abri ou de remise. On parle aussi de gariotte, bien qu’au départ ce terme désigne plutôt une guérite.

La Caselle de l’Azé à Lalbenque (Lot)
Jon Lanthanberg, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Causse : Plateau calcaire entaillé de vallées profondes, parfois de véritables canyons. Concerne généralement le sud du Massif Central.


Clapas, Clapier : Pour utiliser de nombreuses surfaces, il a fallu les épierrer, autrement dit en sortir les pierres. On en faisait alors des tas parfois impressionnants. Ce sont les clapas.


Cloup : Voir Doline


Clue ou cluse : Je vous fais grâce de la définition complète. Vous l’identifierez comme une brèche dans un massif calcaire, faite par un cours d’eau, pour passer d’un val à un autre.


Balade en Ariège
Une doline dans l’Ariège

Doline : Petite dépression de forme circulaire provoquée par l’effondrement de la surface du plateau calcaire. En schématisant, au départ, l’eau s’infiltre dans le fond d’une cuvette. Elle dissout le calcaire sous la surface créant un vide. Cela provoque alors l’effondrement de la zone.

Utilisation des dolines par l’homme

Les dolines sont aisément discernables sur certains causses (Ex. causse de Sauveterre, Causse Méjean). Pourquoi ?

La terre qui s’y trouve est plus fertile et l’eau y est plus longtemps présente. Dans bien des endroits, ce sont les seules étendues vouées à l’agriculture. On peut rencontrer les termes voisins suivants : cloup (Quercy), sotch, sot ou encore cahuge (Gironde).


Figures d’érosion dans le Cirque dolomitique de Mourèze dans le département de l’Hérault.
The original uploader was Hugo.soria at French Wikipedia., CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Dolomies et calcaires dolomitiques : Ces roches sont constituées, en proportion variable, de deux minéraux intimement associés : la calcite (voir ce mot) et la dolomite. Lorsque la dolomite devient majoritaire, on parle de dolomie. La dolomie est un minerai de magnésium. Elle sert à la préparation de la magnésie, étape vers la production de magnésium métallique.

Le carbonate de magnésium qu’elle contient en combinaison avec la calcite la rend plus résistante à l’érosion et lui confère cette curieuse allure de rochers ruiniformes que l’on rencontre dans les Causses.


Effondrement : En géologie, un écroulement ou effondrement est une désolidarisation soudaine d’une structure géologique sur une vaste surface et qui s’accompagne d’une chute massive de matériaux, comme des pierres par exemple.


Gariotte : Voir Caselle


Igue : Voir Aven


Karst : Région calcaire où l’on rencontre d’évidentes manifestations de l’érosion de la roche. Ce terme nous vient d’une région calcaire à cheval entre Italie et Slovénie.

Géologie Sud Ouest
Exemple de paysage karstique.
Hugo Soria, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Lapiaz ou lapiés : C’est un entablement rocheux caractéristique parcouru de réseaux de rainures, de diaclases ou fissures parfois impressionnantes, et même parfois de crevasses dangereuses.. Encore une conséquence de l’érosion karstique (voir karst).

Lapiaz en Espagne
Emilio Gómez Fernández — Corso, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Lavogne ou lavagne : Terme désignant sur les causses une dépression aménagée par l’homme pour collecter l’eau de pluie en vue d’abreuver le bétail. Certaines lavognes sont très belles.

Géologie du Sud Ouest
Une lavogne dans le Larzac

Muret en pierre sèche : Ces pierres ôtées des champs et assemblées sans liant délimitaient les parcelles. Dans ces murets, les pierres sont agencées de façon à ce que l’eau s’y écoule. On dit alors que ces murs sont drainants. Le principe est que l’eau puisse circuler entre les pierres ce qui permet d’une part de ralentir le ruissellement et d’autre part de réguler son écoulement.

Une vrai écosystème se développe à l’intérieur de ces murets. Au fil du temps, de la matière organique se dépose dans leurs interstices, permettant ainsi l’installation de nombreux végétaux tels que la mousse ou les fougères. Ils servent aussi de refuge à de nombreux animaux comme des gastéropodes et des reptiles.

Les arbres sont par contre leurs plus grand ennemis. En effet, quand ils poussent entre les pierres, leurs puissantes racines finissent par les disjoindre, ce qui provoque à terme l’éboulement d’une partie du muret.

Ces ouvrages sont caractéristiques de nombreuses contrées calcaires.


Perte et Résurgence : Il arrive que des cours d’eau disparaissent complètement, avalés par les fissures causées par l’érosion. Ils continuent alors leurs parcours sous terre et réapparaissent plus loin.

Les endroits où ils quittent la surface sont nommés pertes. Et on parle de résurgences quand ils reviennent à l’air libre.


Géologie Sud Ouest
Un poljé en Espagne Pelayo Alonso Huerta, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Poljé : Dépression à fond plat entourée de versants rocheux de grande dimension.

Ex. ancien poljé de Rogues dans le Gard.


Rochers ruiniformes : L’érosion a produit la dissolution du calcaire et a mis à nu les roches plus résistantes telle la dolomie (voir ce mot). Ces rochers aux formes souvent tourmentées ont effrayé et fasciné les hommes au fil des siècles. Aujourd’hui, ils impressionnent les visiteurs.


Sotch, sot : voir Doline


Merci beaucoup à mon infatigable randonneur du Sud Ouest et d’ailleurs pour sa précieuse collaboration et pour avoir en grande partie rédigé cet article.

 

Retour au menu