Capbreton, des Bretons dans les Landes ?

Capbreton
                                                                                                           Andrew Stobart, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Cartes département des Landes
Le département des Landes

Des Bretons dans les Landes ?

Nos chers amis Bretons seraient-ils venus fonder une ville dans les Landes ? Voilà la question que je me suis posée durant l’un de mes voyages en Aquitaine. Et pour être plus précis, c’est en passant par Capbreton, que je me suis posé cette question.

Bref aperçu de Capbreton

Capbreton est le seul port du département des Landes et se situe entre les villes de Labenne au Sud et d’Hossegor au Nord. Il y a de nombreuses plages à Capbreton et une fois sorti de l’eau, un petit tour au port s’impose. Si vous êtes comme moi, vous ne repartirez pas chez vous sans être passé avant par la criée. Là, vous aurez tout loisir d’acheter du poisson pêché du matin, pour le plus grand plaisir de vos papilles. (Assurez-vous bien sûr des heures d’ouverture des étals auparavant). Le port se trouve à la jonction des rivières Bourret et Boudigau.

Des Bretons dans les Landes
Le port de Capbreton                                     Remi Jouan, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons
Des Bretons dans les Landes
Une autre vue du Port                                     Remi Jouan, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Un peu d’histoire

Au temps des Romains, Capbreton était situé à l’embouchure de l’Adour et était déjà une ville de pêcheurs. Les Romains devinèrent l’intérêt de cette agglomération, puisqu’ils firent partir une de leur voie de Capbreton en direction de Bordeaux. Mais alors, pourquoi ce nom ? « Capbreton » viendrait-il des voyageurs Bretons venus s’arrêter sur les côtes des Landes ? Bien qu’il n’y ait pas de réponses certaines à cette question, quelques théories intéressantes méritent le détour.

Origine du nom

Des Bretons dans les Landes

La première de ces théories effectivement, inclut les Bretons dans l’origine du nom de la ville.  Selon celle-ci, « Capbreton » viendrait de « Caput Britonum » qui signifie le cap des Bretons. Les Bretons habitant en Angleterre et en Bretagne se seraient fait chasser de leurs terres. Voyant dans le site de la future ville, un endroit favorable à leurs entreprises maritimes, ils se seraient réfugiés chez les Tarbelliens, un peuple Aquitain.

Et Brutus ?

Mais une deuxième théorie, ferait venir le nom de la ville d’un personnage de l’Antiquité. Nous sommes alors en pleine guerre entre César d’un côté et Pompée de l’autre. Une bataille décisive va se jouer le 9 août 48 avant notre ère à Pharsale, en Grèce. Dans les rangs des fidèles de Pompée prêts à en découdre, se trouve notamment Brutus, le neveu de Caton. L’armée de César elle, est inférieure en nombre, mais ses soldats sont beaucoup mieux aguerris que ceux de son adversaire et cela fait la différence. Il réussit une nouvelle fois à faire plier ses ennemis en écrasant Pompée et en faisant de nombreux prisonniers. Brutus se rend à César et ce dernier décide d’être bon envers lui, allant même jusqu’à le considérer comme son fils. César lui confiera notamment le rôle de gouverneur en Gaule Cisalpine en 46 avant notre ère.

Et c’est là que les fables viennent enjoliver l’histoire. Selon la légende, Brutus aurait été envoyé par son protecteur sur la côte aquitaine de la Gaule. Il aurait fondé une ville, qui se serait appelée « Caput Bruti », « le cap de Brutus ». Ce serait de cette histoire que tirerait son nom la ville de Capbreton. Voilà pourquoi, pendant la révolution, où il était habituel de déifier des héros antiques, la ville se nommait « Cap-brutus ». Cependant, comme nous l’avons dit plus haut, cette histoire relève plutôt des fables que de la vérité historique.

 

La Mort de César par Vincenzo Camuccini vers 1806
La Mort de César par Vincenzo Camuccini vers 1806. Brutus participa à l’assassina du dictateur

 

Parmi tout ce que j’ai pu trouver d’intéressant sur l’origine du nom « Capbreton », j’ai retenu deux autres hypothèses.

Pourquoi pas une chapelle ?

En 1167, le modeste bourg, qui ne comprenait à cette époque que quelques habitations, est nommé pour la toute première fois dans des archives. Ces écrits mentionnent une chapelle. En conséquence, pour l’auteur M. Vignes, « Capbreton » viendrait de l’association de deux mots, le gascon « capère » pour « chapelle » et « town » de l’anglais « ville ».  Comprenez donc : « la ville de la chapelle ». On ne s’étonnera pas de l’utilisation d’un mot anglais ici puisque l’Aquitaine à cette époque, était sous l’influence anglaise.

Retour aux sources

La dernière proposition que je vais vous présenter, renvoie à « Cap Bertat » : la vrai tête [de l’Adour]. Cette ultime théorie renvoie-t-elle à l’origine de l’Adour ? Peut-être car des textes anciens révèlent que l’embouchure de l’Adour se trouvait autrefois au lieu-dit de la Pointe. Les textes parlent même parfois du port de la Pointe ou bocau de la Pointe. Donc, un port se trouvait à proximité de l’embouchure de l’Adour et un lieu qui s’appelait la Pointe aussi. Capbreton réunit à lui seul ces deux caractéristiques. Voilà pourquoi, il semble qu’au départ l’Adour se jetait dans l’Atlantique aux environs de Capbreton.

Au fil du temps, l’Adour à beaucoup voyagé, et s’est déplacé plus au Nord, à Vieux-Boucau, qui s’appelait autrefois Port-Albret. La date de ce déplacement est incertain. Toutefois, une enquête datée de 1491 mentionne qu’il y avait apparemment encore des gens vivants qui auraient autrefois connu l’ancien cours de l’Adour à Capbreton. Cependant en 1578, l’Adour sera détourné pour arriver jusqu’à Bayonne. Reste à Capbreton l’ancien lit du fleuve où coule maintenant le Boudigau.

Entrée du port de Capbreton
L’entrée du port                                            Remi Jouan, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Alors des Bretons dans les Landes ?

Au terme de cet article, la question du début demeure. Le nom de Capbreton est-il le fait des Bretons venus s’installer dans les Landes ? Nous l’avons vu, nous ne saurons sûrement jamais l’exacte origine de l’appellation de la ville. Malgré tout, ce petit tour d’horizon de quelques théories, nous en aura fait découvrir un peu sur l’histoire passionnante de Capbreton.

Vous trouverez d’autres renseignements sur Capbreton en allant sur le site : capbreton-tourisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.